514 874-1214 [email protected]

L’approche alternative

Depuis la création de Diogène, l’approche alternative a guidé notre façon de concevoir et de mettre en application nos interventions. Elle est directement issue du mouvement de l’antipsychiatrie, et a comme philosophie « l’ailleurs et l’autrement ».

« L’ailleurs » signifie que la personne aux prises avec des problèmes de santé mentale devrait vivre en dehors des murs des hôpitaux pour reprendre une place dans la société et, consécutivement, qu’elle devrait être rencontrée dans son milieu de vie. « L’autrement » signifie, pour sa part, une autre façon d’être en relation avec cette personne.

Pour les tenants de cette approche, il ne doit pas y avoir d’exclusivité du diagnostic médical; la surmédication doit être réduite et le traitement pharmacologique est considéré comme un élément d’aide parmi tant d’autres. Ainsi, la personne peut décider de prendre sa médication en main par le biais de l’approche de la gestion autonome de la médication (GAM). Les rapports entre les personnes aidantes, incluant les médecins et les personnes aidées, se veulent égalitaires, donnant à la personne tout le pouvoir de discuter et de prendre ses décisions.

Dans cette approche, le contact humain est primordial et ne s’établit nullement sur la stigmatisation. Il est plutôt basé sur l’écoute, l’échange et le dialogue, où l’on accueille la personne dans sa souffrance psychique et relationnelle, mais aussi avec toutes les forces qu’elle possède pour y faire face.

La personne est considérée dans toute la globalité des dimensions de sa vie, qu’il s’agisse de son histoire, de ses aspirations, de ses relations, de ses aspects culturels, de sa spiritualité, de ses conditions socio-économiques, de sa santé physique, de sa sexualité et de ses spécificités liées au genre. Bref, dans toutes les sphères de sa vie, qu’elles soient ou non problématiques.

À Diogène, nous croyons qu’en toute personne réside une force vitale, une capacité de se mobiliser en vue de se réapproprier le pouvoir sur sa vie.